ÉLECTIONS 2016 DE LA FEDERATION FRANÇAISE DES ÉCHECS


Philippe Dornbusch, Directeur du site Échecs & Stratégie - Photo © Chess & Strategy
Présidentes et Présidents de clubs,

Si vous ne comprenez pas où va l'argent des licences collecté par les clubs d'échecs et remonté à la FFE, alors VOTEZ DORNBUSCH, le seul candidat à exiger un AUDIT des comptes de la FFE et de son fonctionnement par un cabinet extérieur et indépendant.

NOTRE LISTE ET PROGRAMME - NOTRE VIDEO - NOS VALEURS

Les résultats de notre enquête sur la FFE - Rejoignez-nous !

dimanche 14 mars 2010

Echecs & Stratégie : le déplacement du Roi

Notre sélection de livres/logiciels - Débuter aux échecs - Jouer en ligne Echecs & Stratégie : le déplacement du Roi

Voyons maintenant le Roi. Le Roi est la pièce la plus importante sur l'échiquier parce que sa perte entraîne immédiatement celle de la partie. Le but, aux échecs, est de capturer le Roi ennemi tout en protégeant le sien. Mais malgré son irremplaçable valeur, le Roi n'est que peu mobile.

Dans cette position, le Roi blanc en E5 peut se déplacer sur toutes ces cases. Le déplacement du Roi est simple : une seule case mais dans toutes les directions, tant que la case n'est pas défendue par une pièce ennemie. Ici, le Roi blanc peut aller sur toutes ces cases. Le Roi peut bouger diagonalement, horizontalement ou verticalement, d'une seule case.

En début de partie, on garde son Roi en sécurité en le protégeant avec ses pions mais plus tard dans le jeu, les menaces diminuant, on peut l'utiliser de façon plus active. Avec son modèle de déplacement solide, le Roi devient un puissant guerrier à courte distance. Il est indispensable de savoir juger quand on peut activer son Roi. J'expliquerai cela dans le chapitre dédié aux Fins de Parties.

Revenir à la page des règles du jeu d'échecs.

Xavier Tartacover (1887 – 1956)
Celui qui prend des risques peut perdre, celui qui n'en prend pas perd toujours

2007-2016 © Chess & Strategy
Accueil - Entreprises - Clubs - Santé - Radio - A propos - Mentions légales